Justice League 2

Dès l’annonce du premier film Justice League, qui était prévu (et est bien sorti) fin 2017, une suite était communiquée dans la foulée et devait être sur les écrans de cinéma en 2019, soit deux ans après le premier.
Les titres de ces deux longs-métrages étaient d’ailleurs clairement associés, avec les mentions « Part. 1 » et « Part. 2 » apposées derrière les mots Justice League. Les films devaient donc être complémentaires et former un tout.

Justice League 2

Après les échecs critiques de Batman v Superman et Suicide Squad, seul le premier Justice League est maintenu, le second restant un énième projet du DCEU et devenant donc un long-métrage de moins en moins concret.

Suite à l’échec du film Justice League, on ignore si sa suite verra le jour et sous quelle forme (reboot ?). L’idée originelle était bien évidemment de montrer l’évolution des membres de la ligue « avant » (donc dans Batman v Superman principalement), « pendant » le film (dans ce qu’aurait dû être le cut de Zack Snyder — avec un Superman plus sombre par exemple) et « après » (car entre le premier film Justice League et le deuxième devaient sortir les aventures solo d’Aquaman, Flash, Cyborg…).

On peut constater ce développement avec les personnages de Batman et Superman notamment (un Chevalier Noir violent et solitaire qui devient plus posé et reprend espoir) et imaginer ce qu’on aurait pu avoir en fil rouge de tous les films de Snyder avec la fameuse séquence du « Knightmare », au centre de Bat v Sup. Dans celle-ci, on voyait un Superman dictateur et un Batman résistant, dans un futur hypothétique où Darkseid semblait avoir pris possession de la Terre. Malheureusement, le rattachement à cette scène dans le film Justice League est plus ou moins bancal. Elle se terminait lorsque Flash disait au Bruce Wayne « du présent » qu’il avait raison à propos de la dangerosité de Superman et que la clé (de survie de l’humanité) était Lois Lane.
Dans Justice League, lorsque Superman revient à la vie, fou de rage, c’est en effet Lois Lane qui l’empêche (certainement) de sombrer dans la folie et la vengeance primaire. Si Lois n’avait pas été dépêchée par Batman pour être sur place lors de la renaissance de l’Homme d’Acier, est-ce que celui-ci serait devenu le dictateur sanguinaire aperçu dans la vision cauchemardesque de Bruce ? On ne le saura sans doute jamais mais c’est clairement ce qu’il faut en déduire pour conserver une sorte de cohérence global entre les films.

La deuxième scène post-générique de Justice League montre Lex Luthor (évadé de sa prison) discuter avec Deathstroke de la création d’une « autre ligue ». Si la suite du film voit le jour en conservant ce scénario, alors on peut fantasmer une ligue « de vilains » (mais plus violente et réussie que celle de Suicide Squad) face à la Justice League, avec Luthor qui tire les ficelles dans l’ombre. Ce qui est important c’est que le story-board de cette scène avait été dévoilé par Zack Snyder lui-même sur Twitter durant le tournage du film. Est-ce que le réalisateur aurait vraiment mis en ligne une scène post-générique ? Clairement non… Il y a donc fort à parier que celle-ci devait être intégrée durant le film, à un autre moment.
Pour rappel : près d’une heure de scènes (dont beaucoup non finalisées en post-production) n’ont pas été mises dans le montage final, c’est à dire celui de Joss Whedon. Le « rêve » de voir LA version (et donc LA vision) de Snyder semble de plus en plus inaccessible malgré les nombreuses mobilisations de fans mais il existe un petit espoir qui repose sur plusieurs éléments. Tout d’abord Warner Bros peut totalement changer d’avis « un jour » en demandant à Snyder de revenir et finaliser son montage (la version Director’s Cut de Richard Donner pour Superman II a bien été proposée 25 ans après sa sortie !) — attention, on ignore le coût pour terminer la post-production globale —, ensuite on ne connaît toujours pas vraiment les plans de la « suite » du DCEU (début 2018, seuls Aquaman, Shazam et Wonder Woman 2 sont clairement concrétisés et vont sortir au cinéma en 2018 et 2019), peut-être que si Justice League 2 se met en chantier, les pontes de la Warner en profiteront pour sortir le cut de Snyder, enfin il est toujours possible que cette version existe déjà (finalisée ou non) et que Warner attende une ressortie en DVD et Blu-Ray pour que le fan repasse à la caisse. Début mars, le metteur en scène publiait sur le réseau social Vero qu’il affectionne tant une photo d’un pouce avec une coupure dans la peau (donc cut) et des images inédites de tournage. Un fan supposait alors que Snyder travaillait sur SON cut de Justice League, hypothèse que le principal intéressé a lui-même liké ! Par ailleurs, Snyder a aussi ironisé sur l’effacement de la moustache de Superman en disant que personne n’est dupe et que ça ne fonctionne pas. Ces deux derniers éléments apportent un peu plus de concret et vient balayer diverses théories, il se pourrait donc bien que le director’s cut de Snyder soit enfin en chantier.

Pour revenir au sujet principal, il est évident que ce Justice League 2 dépendra également de la tournure que vont prendre, en solo, les films The Batman et The Flash qui est devenu Flashpoint et sera sans doute une sorte de reboot de tout le DCEU — et permettrait donc un nouvel opus Justice League, qui aurait pour titre un autre mot accolé plutôt qu’un « 2 ». Reste à savoir s’il sera la suite de la version de Joss Whedon sorti au cinéma ou de l’hypothétique nouvelle version de Zack Snyder si elle sort un jour.