Le Fils de Batman

Image-1

[Histoire]
Le Joker
pense avoir tué Batman… Mais celui-ci se relève et tire à bout portant sur son éternel ennemi, le laissant pour mort ! Mais était-ce bien le « vrai » Batman ?

Peu de temps après, la femme du Dr Langstrom est kidnappée par Talia Al Ghul, qui réclame le sérum du médecin transformant un homme en Man-Bat, en échange de la vie sauve de sa compagne. Langstrom accepte et croise Bruce Wayne en chemin, celui-ci remarque l’état d’anxiété de son ami.

Plus tard, c’est donc toute une armée de Men-Bat que doit affronter Batman, qui sera lui aussi capturé. Talia lui présente alors le fruit d’une vieille union passée : un fils nommé Damian, qui a grandi au sein de La Ligue des Assassins.

Bruce Wayne se charge alors de refaire son « éducation », épaulé par Alfred et Robin, mais la tâche s’avère compliquée…

Batman

[Critique]
C’est un énorme changement qui va modifier à tout jamais la chronologie de Batman : il a un enfant, un fils ! C’est toujours délicat de bouleverser les habitudes d’un super-héros mais Grant Morrison le fait de façon « simple » et en introduisant un nouveau personnage, déjà emblématique, avec une forte personnalité et des possibilités de scénarios gigantesques (à commencer par Damian en « nouveau » Robin).

Le gros bémol est la transition beaucoup trop soudaine pour Bruce Wayne, ça fait un peu « Tiens, c’est ton rejeton tu t’en occupes maintenant ! », il manque un gros chapitre sur la véritable enfance de Damian qui on l’espère viendra plus tard.

Graphiquement c’est plus que correct, surtout les séquences de l’exposition de vieux comics avec un style moderne devant un style « pulp/old school », une mise en abîme légère et originale. Le seul « soucis » vient de la colorisation, qui donne un ton trop « lisse » à certains visages, une pratique malheureusement trop courante dans les comics qui ternissent beaucoup à la qualité de l’œuvre globale.

Il faut également connaître déjà l’univers du Dark Knight avant de se lancer dans cette introduction de l’énorme run de Morrison.

Un début fracassant qui changera le mythe de l’homme chauve-souris à tout jamais, bref c’est indispensable.

Image-2

[À propos]
Publiée en France dans Grant Morrison présente Batman – Tome 1 : L’héritage maudit chez Urban Comics en juin 2012 et dans les numéros #05 à #08 de la revue Superman • Batman chez Panini Comics, d’octobre 2007 à avril 2008.

Autre titre français : Batman & Fils
Titre original : Batman & Son
Scénario : Grant Morrison
Dessin : Andy Kubert
Encrage : Jesse Delperdang et Andy Kubert
Couleurs : David Stewart et Guy Major
Lettrage : Christophe Semal et Laurence Hingray
Traduction : Alex Nikolavitch

Première publication originale dans Batman #655 à #658, de septembre 2006 à décembre 2006.

batman-grant-morrison

Acheter sur Amazon : Grant Morrison Présente Batman – Tome 1 : l’Héritage Maudit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *