Archives par mot-clé : Andrei Bressan

Plaisirs Terrestres, Scènes d’un work in progress

homme-qui-rit-batman

[Histoire]
Batman
et Robin (Grayson et Damian) sont à Paris pour aider Le Parkoureur (Nightrunner en VO), le Batman français, à rassembler les évadés du Jardin Noir, un asile psychiatrique regorgeant de psychopathes, à l’instar de celui d’Arkham. Derrière cette évasion se cache L’homme qui rit et parmi les fous libérés se trouvent : Sœur Cristal, Le Ça, Ray Man et Parle-à-ma-peau. Le trio combat ces ennemis en essayant de démêler les illusions de la réalité…

[Critique]
Voilà une bien étrange histoire, par sa construction tout d’abord : chaque planche est titrée et le découpage est hors-norme ; par son récit ensuite : Batman, Robin et Le Parkoureur sont dans un univers onirique très très particulier. Mention spéciale au côté surréaliste de certaines cases, rendant hommage à Magritte. Graphiquement c’est très beau : la première partie est dessinée avec des traits épais, ce qui renforce l’impression de story-board et donc de « voir un film », la seconde est plus réaliste et permet « d’adoucir » le récit sans pour autant perdre de l’intérêt.

Ce court voyage (un chapitre) dans la capitale n’est pas déplaisant. On pourra regretter le côté similaire avec Le Joker —la version française de ce dernier est L’Homme qui rit, tiré du roman éponyme de Victor Hugo, qui fut l’inspiration principale de Bob Kane et Bill Finger— et l’Épouvantail pour les ennemis, mais l’ensemble est bien construit et ça change pas mal, bref c’est original et se découvre avec plaisir.

clockworkorangebatman

[À propos]
Publiée en France dans le magazine Batman Showcase 2 en mars 2012 chez Urban Comics
Titre original : Earth Delights, Scenes from a work in progress
Scénario : David Hine
Dessin : Greg Tocchini et Andrei Bressan
Couleurs : Arthur Fujita
Lettrage : Laurence Hingray et Christophe Semal
Traduction : Alex Nikolavitch
Première publication originale dans Batman & Robin #26 (octobre 2011) 

Acheter sur Amazon : Batman Showcase n°2