Archives par mot-clé : David Lapham

La Ville du Crime

La Ville du Crime (City of Crime en version originale) est une longue histoire en douze chapitres parue en France dans les magazines publiés par Panini Comics Batman #11 (avril 2006) jusqu’au dernier numéro, le #23 (avril 2007).

Batman City of Crime[Histoire]
Un trafic de bébés a lieu dans les bas-fonds de Gotham, des jeunes femmes enceintes sont portées disparues, des habitants réagissent bizarrement, des personnes ont physiquement changé sans que cela inquiète leurs proches. Batman enquête et son chemin croisera celui du Pingouin, de Mr. Freeze et du Ventriloque.

[Critique]
Un récit très sombre, confus et relativement « lourd » à lire. En effet, le premier défaut de La Ville du Crime est de proposer les textes d’un narrateur extérieur omni-présent pour expliquer les états d’âmes des personnages et certaines situations. Malheureusement, cela plombe le récit, le ralentit et le rend incompréhensible. En mélangeant cette « voix off » avec les pensées de Batman, les bulletins d’informations des journalistes et les dialogues qui parsèment l’histoire, tout s’emmêle et il devient compliquer d’arriver à suivre l’histoire. Ce manque de fluidité n’est heureusement pas constant et on découvre quelques passages plutôt « sympathiques » et efficace : la folie de Freeze désirant se marier avec sa défunte épouse (remplacée ici par une citoyenne lambda qu’il a kidnappé), les agacements de Robin surveillant le Ventriloque dans un hôpital et la fin du récit. Fin qui propose une explication plutôt « fantastique », ce qui est assez cohérent avec les situations présentées auparavant (les habitants complètement fous, un mystérieux ennemi changeant de visage…), mais guère passionnante (et on aurait aimé avoir des pistes de réflexion allant dans ce sens plutôt que de cadrer les premiers chapitres vers un registre de type polar).

Trop de personnages secondaires sont impliqués sans que ceux-ci soient « connus » à la base (de nouveaux policiers, de nombreux « figurants » ou simples victimes, quelques ennemis novateurs…). Le manque de charisme évident et le nombre de nouveaux noms à retenir contribuent à se perdre davantage dans une histoire dans laquelle on a bien du mal à se plonger. Les trois ennemis cités ne sont pas du tout au premier plan, ce qui n’est pas dérangeant en soi, mais qui, dans ce cas précis, dessert l’ensemble puisque les autres « méchants » ne génèrent pas d’empathie. La Ville du Crime propose aussi une curieuse situation : Robin sort des blagues sur des femmes décédées et il qualifie même l’une d’elle de « bonne » ! Ce côté déplacé est totalement hors-propos dans une histoire comme celle-ci (extrêmement sombre) et ne rend pas du tout hommage au personnage, au contraire, c’est même honteux. S’il s’agissait de Jason Todd, pourquoi pas, cela irait avec son côté cynique mais pour Tim Drake, c’est ridicule.

On notera en revanche, un choix graphique en adéquation avec le récit, puisque l’ensemble est relativement noir. Par conséquent, les planches se situant de nuit et par temps de pluie apportent une bonne ambiance assez crue, en complément des nombreux morts qui parsèment l’histoire. Les dessins et l’encrage, assurés respectivement par Ramon Bachs et Nathan Massengill, sont de bonne facture, assez agréables à regarder, les visages facilement reconnaissable. Même si le côté visuel de La Ville du Crime est réussi, ainsi que son côté sombre, le scénario de David Lapham ne permet pas d’en tirer pleinement satisfaction voire un quelconque plaisir, dommage.

Pour l’anecdote, le back-up (chapitre complémentaire) de l’épisode #800 de la série Detective Comics, intitulé Dans le noir, proposait un premier aperçu de cette histoire, sous forme poétique et extrêmement noir. L’exercice de style était réussi et suscitait l’envie.

[À propos]
Premières publications originales dans Detective Comics #801-808 puis #811-814 (les #809-811 reprenant la suite de Crimes de Guerre publié en parallèle de la série Batman) de janvier 2005 à février 2006. Publié en France dans les magazines publiés par Panini Comics Batman #11 (avril 2006) jusqu’au dernier numéro, le #23 (avril 2007).

Titre original : City of Crime
Scénario : David Lapham
Dessin : Ramon Bachs
Encrage : Nathan Massengill
Couleurs : Jason Wright
Lettrage : Studio V. Jalin
Traduction : Sophie Viévard