Archives par mot-clé : superman

#BonPlan : Dix livres d’Urban Comics, dont la moitié sur Batman, à 9,90€ !

C’est une excellente affaire pour ceux n’ayant aucun comics sur Batman ou d’autres super-héros. Urban propose en effet une opération pour faire découvrir quelques classiques à de nouveaux lecteurs, via son label Urban Premium.

Au programme du côté du Chevalier Noir : Batman Silence en deux tomes, La Cour des Hiboux en deux tomes et The Dark Knight Returns. Sont proposés également les premiers tomes de plusieurs séries issues des NEW52 : Justice League : Aux Origines, Harley Quinn : Complètement Marteau, Flash : de l’avant et Superman : Les Hommes d’Acier (intitulé Genèse dans la collection classique d’Urban) mais aussi, hors NEW52, Superman : Le Dernier Fils (équivalent de Geoff Johns présente Superman – Tome 01  : Le Dernier Fils). De bons points d’entrées donc !

Chaque tome coûte donc 9,90€, est au format cartonné, papier glacé et les dix forment une fresque d’Alex Ross. On les trouve en grandes surfaces et en librairie ou en vente sur Internet. Ils seront disponibles à partir du 17 juin 2016.

Urban Comics Dix Euros

C’est une bonne occasion pour le « grand public » de découvrir quelques histoires cultes de DC Comics. Attention par contre, la numérotation des tomes et la fresque « empêche » les acheteurs plus réguliers d’avoir une collection uniforme s’ils souhaitaient compléter leur bibliothèque avec un ou deux volumes de cette offre. Pour les autres, chaque tome coûtant 9,90€ au lieu de 15€ ou 17,50€ voire 22,50€ (le prix de The Dark Knight Returns par exemple !), c’est une excellente affaire. Idem pour Silence, qui coûte 35€ normalement et qui revient à 19,80€ cette fois !

Acheter sur amazon.fr :
Volume 1 : Batman – Silence (Partie 1/2)
Volume 2 : Batman – Silence (Partie 2/2)
Volume 3 : Superman – Le Dernier Fils
Volume 4 : Justice League – Aux origines
Volume 5 : Batman – The Dark Knight Returns
Volume 6 : Harley Quinn – Complètement Marteau
Volume 7 : Batman – La Cour des Hiboux (Partie 1/2)
Volume 8 : Batman – La Cour des Hiboux (Partie 2/2)
Volume 9 : Superman – Les Hommes d’Acier
Volume 10 : Flash – De l’avant

Selon le site de l’éditeur, cette offre reste limitée à ces dix titres « dans un premier temps » (il n’est donc pas exclut qu’à terme d’autres ouvrages particulièrement accessibles voient le jour ; cela permettrait de poursuivre la fresque qui a un léger côté « inachevée » tout de même).

Superman Univers – Hors Série #01

Critique express du premier hors-série de Superman Univers qui est consacré à ses premiers pas avec Batman (le magazine aurait pu s’appeler Superman & Batman, tant les deux héros sont présents). Même si l’homme d’acier et l’homme chauve-souris se sont rencontrés il y a plusieurs années (à la radio pour leur première fois en 1945 puis en BD en 1952 (plus d’informations dans la chronique de Superman / Batman – Tome 01)), les aventures relatées ici ont lieu juste après Crisis on Infinite Earth, c’est à dire le récit qui relancera l’univers DC Comics en 1986. Ainsi, dans ces nouvelles histoires, Batman et Superman ne se sont pas encore croisés et la méfiance est de mise des deux côtés, mais également un grand respect et le début d’une alliance.

superman-batman-univers-hors-serie-1

Man of Steel #3 : Une nuit à Gotham City… (1986)
Superman débarque à Gotham City pour livrer le fameux Batman à la justice. Le surhomme considère le Chevalier Noir comme un hors-la-loi aux méthodes douteuses. Mais après son arrivée, Superman est obligé de reconnaître que Gotham City n’est pas comme Metropolis et que, finalement, Batman n’est peut-être pas si mauvais que cela…
>>
Malgré une ennemie au look ridicule et à la psychologie très cliché (il eut été plus intéressant de la remplacer par le Joker), cette entrée en matière à le mérite de développer le début de la relation entre les deux super-héros de manière très efficace, à mi-chemin entre le respect, la méfiance et la confiance.

Action Comics Annual #1 : Skeeter (1987)
Batman enquête dans une petite ville de campagne pour suivre la piste de victimes égorgées, comme à Gotham. Il téléphone même à Clark Kent pour avoir de l’aide.
>>
Seconde association entre Superman et le Chevalier Noir, dans une ambiance très old-school avec une femme « vampire » et par conséquent un petit côté fantastique rétro pas désagréable.

Action Comics #653 : Amour & Mort (1990)
Clark se rapproche de plus en plus de Lois. Le journaliste est également devenu indépendant. Il profite de son temps libre pour simplement voler dans les airs et, comme toujours, protéger les innocents. Une ancienne employé de Lex Luthor, qui a découvert son identité secrète, lui donne rendez-vous pour vérifier que l’homme est bien le super-héros et, surtout, qu’il faillit devant la kryptonite.
>>
Seul chapitre où Batman n’apparaît pas, celui-ci est une introduction à Le Chevalier Noir  à Metropolis (Dark Knight over Metropolis !), dont la succession de chapitres entre trois séries différentes (Superman, Adventures of Superman et Action Comics) est une première pour l’époque. Plaisant et agréable, cette courte histoire montre surtout le point de vue de Clark Kent/Superman dans sa vie de tous les jours.

Superman #44 : Le Chevalier Noir à Metropolis – 1ère partie (1990)
Adventures of Superman #467 : Le Chevalier Noir à Metropolis – 2ème partie (1990)
Action Comics #654 : Le Chevalier Noir à Metropolis – 3ème partie (1990)
Batman découvre une bague ornée d’un morceau de kryptonite à Gotham, il décide de se rendre à Metropolis. Dans la ville de Superman, une journaliste collègue de Lois Lane et Clark Kent est la cible prioritaire d’un gang. Cette dernière a écrit une série d’articles les dénonçant. L’homme d’acier la suit pour la protéger. Par ailleurs, Clark Kent est invité à une réception chez Lex Luthor, tout comme Bruce Wayne.
>> Suite directe d’Amour et Mort, cette mini-série en trois partie (quatre en comptant le chapitre précédent) montre une nouvelle rencontre entre les deux super-héros. Cette fois, le style old-school et le côté kitch de certains ennemis n’apportent pas forcément la nostalgie agréable des autres publications. Le travail graphique reste très correct, mais l’ensemble s’éparpille un peu inutilement au niveau des « ennemis ». En revanche, toute la partie avec Luthor est très bien traitée, ainsi que l’alliance entre Batman et Superman. Les planches finales, révélant quelques interrogations (qui n’étaient pas nécessaires) alternent une originalité dans leur découpage et un dialogue très convaincant pour conclure le récit, notamment les deux dernières cases.

Batman Superman Man of Steel 3

(Image tirée de la version originale, pour le magazine, les couleurs ont été retravaillées.)

Magazine de qualité, permettant de (re)découvrir les débuts du célèbre duo iconique de DC Comics dans l’ère moderne des comics, ce Superman Univers HS #1 est fortement conseillé aussi bien aux amoureux du Kryptonien que du Caped Crusader. Fort de ces évènements « historiques », les récits proposent également une plongée vers une époque radicalement différente niveau dessins et textes.

C’est un bon complément aux Superman / Batman de Jeph Loeb, qui assure une belle vision sur les quelques œuvres des aventures du duo. Même s’il n’existe pas (encore) LA bande dessinée qui ne traitera que de ces deux amis alliés et qui restera culte et intergénérationnel, il est nécessaire de lire ce numéro et le run de Loeb. Aucun n’excelle à tous points de vue et sur la durée, mais tous comportent d’excellents passages plutôt marquants (les premiers échanges, mélange de méfiance et respect, puis la confiance et l’alliance ici, la narration croisée en continue pour le travail de Loeb, avec évidemment ses histoires différentes, surtout dans le premier tome).

Acheter sur amazon.fr :
Superman Univers Hors Série #01

Justice League – L’Autre Terre

justice league l'autre terre[Histoire]
Un vaisseau s’écrase dans un champs. Ce n’est pas Superman qui en sort mais… un Lex Luthor adulte, en armure, qui cherche des super-héros !

Ailleurs, la Justice League est appelée au secours d’un avion de ligne en détresse mais une fois sur place, ils constatent que tous les passagers sont morts. Curieusement, ceux-ci ont tous le cœur à droite !

La Ligue se rend peu après au bureau de Luthor justement, pour savoir s’il est impliqué, mais très vite, les membres se rendent compte qu’il ne s’agit pas de « leur » Lex Luthor car celui-ci est plutôt bon, gentil et altruiste. C’est en fait son « double », venu d’une planète jumelle de la Terre.

Dans cet endroit les choses sont inversées par rapport à l’univers que l’on connaît : Luthor est un héros tandis que les justiciers (le Syndicat du Crime) terrorisent la population et les autorités. Luthor s’est donc échappé de son monde pour venir demander de l’aide aux héros de notre planète, qu’il a surnommé Terre 2.

Justice League L'Autre Terre[Critique]
Une courte histoire indépendante (une centaine de pages seulement) écrite par Grant Morrison et dessinée par Frank Quitely, voilà qui donne envie ! Bien avant que le duo n’officie sur Batman (Incorporated notamment), il signe ce récit marginal en 2000, au thème classique : « l’inversion » du Bien et du Mal, dans lequel chaque super-héros se retrouve face à son double maléfique.

Si l’histoire se lit relativement bien, sa fin pourra dérouter par son côté trop « facile » (ou très malin et bien pensé, c’est selon). Une morale et des valeurs inversées ? Pas si simple. La réflexion se pose et finalement, la question du Bien et du Mal n’a pas vraiment de réponse. C’est cette absence de manichéisme et de jugement classique qui apportent les meilleurs atouts à L’Autre Terre, une œuvre par ailleurs très accessible et qui ne part pas dans tous les sens. Hélas, mais c’était sans doute une nécessité, pas le temps de s’attarder un peu plus sur ce Syndicat du Crime et la vie de cette planète jumelle.

Car au-delà du côté plus ou moins philosophique de l’œuvre, c’est son aspect cru et très cynique qui interpelle et il est dommage de ne pas explorer ses représentants : Ultraman, ultra violent et paranoïaque surtout (le Superman de cette autre Terre), Owlman, manipulateur blasé (Batman), SuperWoman, nymphomane perverse (Wonder Woman), Johnny Quick, drogué addict (Flash) et enfin Power Ring, simplet et pleutre (Green Lantern).

Justice League L'Autre TerrePetite mention pour Owlman, le pendant de l’homme chauve-souris, évidemment, qui a donc le hibou pour emblème (bien avant La Cour des Hiboux et dont le costume rappelle celui du personnage éponyme dans Watchmen et Before Watchmen). On découvre que Wayne est commissaire et doit faire face au caïd Gordon. Il s’agit de Thomas Wayne Senior. On comprend que sa femme est morte, ainsi que son fils Bruce frère de… son Thomas Junior (qui est donc le fameux Owlman). Une fois encore, cela rappelle la conclusion de La Nuit des Hiboux, Scott Snyder a peut-être puisé une de ses ressources là-dedans ? Ce côté alternatif évoque aussi celui de l’excellent Terre Un et de Flashpoint (dans lequel l’arc sur Batman était extrêmement réussi !).

On regrettera donc -un peu- qu’il n’y ait pas plus de planches pour découvrir plus en détails ces protagonistes, d’un côté comme de l’autre, c’est le trio Batman/Superman/Wonder Woman qui est mis en avant, au détriment des autres qui font plus de la figuration qu’autre chose (Aquaman et Le Limier Martien sont de la partie aussi). Paradoxalement, une œuvre plus dense et donc plus longue aurait certainement peu convaincu par rapport à sa fin.

Les dessins des visages de Quitely, les lèvres notamment, sont toujours ce qui peut le plus dérouter un lecteur. Le style de l’artiste est très particulier, à feuilleter donc avant l’achat. L’Autre Terre est un récit peut-être trop surestimé car à la fois accessible pour les novices (au niveau des personnages et de l’univers) mais beaucoup moins par son aspect scénaristique. Il est d’ailleurs conseillé de le lire deux voire trois fois pour être bien sûr de tout comprendre. En revanche, pas de scènes épiques et mémorables de la Justice League « classique », il faut se tourner vers d’autres comics pour cela (la collection Renaissance actuelle est idéale pour ça). Script original, story-board et divers croquis enrichissent l’édition (ce qui représente presque un tiers du livre !).

L'Autre Terre Batman Owlman[À propos]
Publiée en France chez Urban Comics le 20 juin 2014.
Titre original : JLA Earth 2 [The Deluxe Edition]
Scénario : Grant Morrison
Dessin : Frank Quitely
Couleur : Laura Martin / Wildstorm FX
Lettrage : Stephan Boschat – Studio Makma
Traduction : Laurent Queyssi
Première publication originale en septembre 2000.

Publiée chez Soleil en novembre 2010, dans le premier tome (sur trois) de leur « collection » JLA (format très agrandi, proche de la BD franco-belge, pour les intéressés).

► Acheter Justice League – L’Autre Terre