Archives par mot-clé : Adrienne Roy

Knightfall – Tome 4 : La Quête

Après La Chute, Le Défi et La Croisade, voici le quatrième tome de la saga Knightfall : La Quête !

[Histoire]
Jean-Paul Valley sème toujours la terreur dans Gotham City, sous le masque, ou plutôt l’armure de Batman, qu’il peaufine sans cesse. Gordon ne le soutient plus dans ses actions radicales et beaucoup trop violentes pour un justicier.

Le tueur en série Abattoir va sévir et Batman/Azrael va avoir du mal à l’arrêter, préférant sauver des innocents au lieu de le poursuivre. Mais ses démons intérieurs le guident de plus en plus vers une voie d’assassinat…

Bruce Wayne et Alfred tentent en vain de trouver une issue de guérison possible. Le Dr Shondra a été kidnappée par le Dr Asp et ce dernier va la pousser à utiliser ses pouvoirs télépathiques pour tuer à distance.

Voir ci-dessous pour les détails des chapitres.

 Knightfall est une saga qui se découpe en trois parties distinctes :
KnightFall : Broken Bat (tome 1 : La Chute) et Who Rules the Night (tome 2 : Le Défi)
KnightQuest : The Crusade (tome 3 : La Croisade) et The Search (tome 4 : La Quête)
KnightsEnd : (tome 5 : La Fin)
Deux préludes sont disponibles :
La Lame d’Azraël (qui introduit Jean-Paul Valley)
La Revanche de Bane (narrant ses origines)
Enfin, trois épilogues concluent la série :
Aftermath (tome 5 : La Fin)
Prodigal (Le Fils Prodigue)
Troika (Le Fils Prodigue)

[Index détaillé disponible sur cette page.]

[Histoire détaillée]

Ce quatrième tome propose l’arc KnightQuest : The Crusade (La Croisade), ainsi que la suite et fin de KnightQuest : The Search (La Quête), et se compose de la façon suivante (attention chaque chapitre est sobrement résumé mais il y a donc un risque de dévoiler certains éléments majeurs de la saga) :

___ Suite de Knightquest – The Crusade [La Croisade], entamé à la fin du volume précédent

• La Croisade – Chapitre #16 (Shadow of the Bat #24) : Sans Titre (The Immigrant – Rosemary’s Baby)
Azrael enquête sur un trafic de bébés, enlevés aux démunis et revendus dans la ville.
[Scénario : Alan Grant / Dessin : Vince Giarrano / Couleur : Adrienne Roy]

• La Croisade – Chapitre #17 (Batman #505) : Liens du Sang (Blood Kin)
Azrael piste le tueur en série Abattoir, qui tue les membres de sa famille, même les liens de sang les plus éloignés. Par ailleurs, Jean-Paul Valley prend conscience du travail de détective à faire en amont et à la volonté non pas de punir mais protéger en premier lieu.
[Scénario : Doug Moench / Dessin : Mike Manley / Couleur : Adrienne Roy]

• La Croisade – Chapitre  #18 (Shadow of the Bat #25) : Sans Titre (Joe Public: The Birth of a Hero)
L’Homme-Corrosif s’échappe de sa prison. Capable de générer de l’acide, le mutant souhaite tuer Kadavre. Azrael et un nouvel héros, capable d’absorber puis relâcher les pouvoirs de son adversaire, se dresseront face à lui.
[Scénario : Alan Grant / Dessin : Bret Blevins / Couleur : Adrienne Roy]

• La Croisade – Chapitre #19 (Batman #506) : Les Malfaisants Maniaxés (Malevolent Maniaxe)
Azrael/Batman poursuit Abattoir, le tueur en série intéresse aussi un nouveau mercenaire, Ballistic, ainsi qu’un trio musical criminel…
Scénario : Doug Moench / Dessin : Mike Manley / Couleur : Adrienne Roy]

• La Croisade – Chapitre #20 (Batman #507) : Ballistic (Ballistic)
Ballistic s’associe plus ou moins avec Batman, les deux cherchent encore le fameux Abattoir.

Scénario : Doug Moench / Dessin : Jim Balent / Couleur : Adrienne Roy]

La Croisade – Chapitre  #21-22 (Shadow of the Bat #26-27): Sans Titre (Creatures of Clay – Diary of a Lover/Child’s Clay)
Dame d’Argile attaque Azrael/Batman et Gueule d’Argile enlève le cousin éloigné d’Abattoir. La relation amoureuse des deux monstres est révélée.
[Scénario : Alan Grant / Dessin : Bret Blevins / Couleur : Adrienne Roy]

• La Croisade – Chapitre #23 (Detective Comics #674) : Puissance de Feu (Out-Gunned)
Le tueur d’élite GunHawk et sa femme « Bunny » tuent une personne à 1.800 mètres de distance. Azrael/Batman enquête et suit la trace du couple fan d’armes à feu en tout genre.
[Scénario : Chuck Dixon / Dessin : Graham Nolan / Couleur : Adrienne Roy]

• La Croisade – Chapitre #24 (Batman #508) : Restes mortuaires (Mortal Remains)
Azrael/Batman retrouve la trace d’Abattoir. Il est bien décidé à affronter une ultime fois le tueur en série. Mais Robin est lui aussi en chemin…
[Scénario : Doug Moench / Dessin : Mike Manley / Couleur : Buzz Setzer]

• La Croisade – Chapitre #25 (Batman : Shadow of the Bat #28) : Titre inconnu (Commissioner Gordon : The Long Dark Night)
Gordon est à bout. Il sait que le Batman n’est plus le même, celui-ci a été trop loin : il a laissé mourir un criminel. Jean-Paul n’éprouve aucun état d’âme.

[Scénario : Alan Grant / Dessin : Bret Blevins / Couleur : Adrienne Roy]

• La Croisade – Chapitre #26 (Detective Comics #675) : Duel à minuit (Midnight Duel)
Jean-Paul a à nouveau conditionné et améliorer son armure, véritable canonnière vivante. Il retrouve GunHawk dans un hôpital. Le tueur y a laissé sa femme blessée et retient en otage le personnel.
[Scénario : Chuck Dixon / Dessin : Graham Nolan / Couleur : Adrienne Roy]

___ Suite de Knightquest – The Quest [La Quête], débutée à la fin du tome deux et continuée à la fin du trois.

• La Quête – Chapitre #6-7 et conclusion (Legends of the Dark Knight #59-61) : La Proie #1-3 (Quarry)
Bruce Wayne et Alfred enchaînent les visites chez les médecins, tous sont formels : la guérison est quasiment improbable. Refusant d’admettre cette fatalité, Bruce continue tout de même son modeste combat. Par conséquent Alfred démissionne et retourne au Manoir Wayne, il demande à Jean-Paul d’aider son maître.
Le Dr Shondra, toujours prisonnière du Dr Asp, est forcée d’utiliser ses forces mentales pour tuer des personnes à distance. Son enfance explique alors son lien avec Asp : tous les deux étaient frères et sœurs adoptés.

[Scénario : Dennis O’Neil / Dessin : Eduardo Barreto / Couleur : Digital Chameleon]

___ Reprise et fin de Knightquest – The Crusade [La Croisade]

• La Croisade – Conclusion (Robin #7) : Le tournant ! (Turning Point)
Timothy Drake hésite à dire à Bruce à quel point Jean-Paul est devenu dangereux. En effet, après sa guérison, Wayne envisage de rester en retraite de Batman. Mais lorsqu’il comprend ce qu’il se passe, il se doit de faire une remise en forme rapide…
[Scénario : Chuck Dixon / Dessin : Tom Grummett / Couleur : Adrienne Roy]

[Critique]
Après un troisième tome qui était plus que moyens (mais dont certains chapitres relevaient un peu le niveau), ici rien n’est vraiment passionnant. La Croisade est vraiment la partie la plus longue et la plus ennuyeuse de toute la saga Knightfall. Des tonnes de planches pour voir l’évolution dramatique et radicale de Jean-Paul, qui paradoxalement a bien du mal à retrouver des ennemis de bas étage. Ses doutes et questionnements, notamment par rapport au combat qu’œuvrait Bruce Wayne sont sans doute les moments narratifs les plus intéressants mais cela reste très maigre. Le personnage sous son armure ne génère guère d’empathie, à l’inverse de Jean-Paul « l’humain » mais qui est malheureusement trop peu présent.

La bonne idée de cette suite est d’instaurer un fil narratif grâce au tueur en série Abattoir (sic). Il y a donc un côté un peu plus feuilleton plutôt que des suites de mini-histoires sans lien. Les deux chapitres les plus attachants sont ceux sur Gueule et Dame d’Argile. Leur triste romance est vraiment réussie. Le couple mi-monstrueux mi-humain est l’un des rares passages (avec la conclusion du tome) qui procure un peu de plaisir, malgré des dessins assez laids. En effet, rien d’extraordinaire non plus dans ce tome, il y a toujours ce côté old-school, tantôt nostalgique et agréable, tantôt kitch et hideux au possible. L’armure de Batman n’arrange en rien l’aspect graphique du volume, avec son côté futuriste.

Le retour de Bruce Wayne semble être, comme dans le tome précédent, le seul élément qui fait avancer concrètement l’histoire. Mais hélas la facilité narrative de sa guérison est clairement ridicule et beaucoup trop « facile ». Seul le chapitre de conclusion, avec Timothy Drake, promet enfin une suite digne de ce nom tellement la série s’était essoufflé sur les tomes trois et quatre. Ces deux livres reprennent donc La Quête et La Croisade, en les ayant mélangé un peu, et ce sont clairement deux arcs mal écrits et peu passionnant. Sans aucun doute

[À propos]
Publié en France chez Urban Comics le 6 septembre 2013.
Titre original : Knightfall
Scénario : Chuck Dixon et Doug Moench [Voir le détail par chapitre ci-dessus]
Dessin : Graham Nolan et Mike Manley [Voir le détail par chapitre ci-dessus]
Couleurs : Adrienne Roy [Voir le détail par chapitre ci-dessus]
Encrage : Scott Hanna, Joe Rubinstein, Eduardo Barreto, Steve George, Dick Giordano
Lettrage : Christophe Semal et Laurence Hingray
Traduction : Alex Nikolavitch
Adaptation Graphique : Nicolas Cardheilac
Titres originaux des chapitres : voir le détail par chapitre ci-dessus
Première publication originale dans contient Batman #505-508, Shadow of the Bat #24-27, Detective Comics #674-675, Legends of the Dark Knight #59-61, Robin #9 d’octobre 1993 à avril 1994.

Acheter sur Amazon : Batman • Knightfall – Tome 4 : La Quête
Découvrir la saga Knightfall sur la boutique en ligne.

DC Saga présente : Batman – Vendetta – Les origines de Wrath

Nouveau magazine trimestriel d’Urban Comics, DC Saga présente propose des aventures hors série de l’univers DC (comme ce premier numéro sur le Dark Knight) ou bien des principaux événements éditoriaux (ce qui sera visiblement le cas du second numéro avec la guerre des Ligues).
Ce premier magazine revient sur Wrath, un ennemi de Batman atypique. Sa première apparition, datant de 1984, est publiée ici dans un chapitre (Le joueur qui me fait face) et quatre autres (Les raisons de la colère), sortis en 2008, sont proposés ensuite et aborde les origines de Wrath.

DC Saga presente batman vendetta wrath[Histoires]

Le joueur qui me fait face.
La nuit du 26 juin, les parents du jeune Bruce Wayne sont assassinés sous ses yeux. Cette tragédie sonnera comme les prémices de la naissance de Batman, des années plus tard.
La même nuit, un autre enfant devient orphelin : alors qu’il fait le guet pendant que son père et sa mère commettent un vol, il ne voit pas un policier, James Gordon, venir. Ce dernier, en état de légitime défense, est contraint de tuer le couple sous les yeux du jeune homme. Celui-ci nourrira alors une haine farouche contre les hommes de lois, deviendra un tueur à gages hors-pair et officiera sous le nom de Wrath, en utilisant un costume similaire à celui du Dark Knight et de nombreux gadgets. Alors qu’il tente une nouvelle fois de tuer Gordon, il est confronté à son double, Batman, dont il découvre rapidement la véritable identité…

Les raisons de la colère. [risque de spoilers]
Wrath est de retour ! Comment est-il revenu d’entre les morts ? Ce nouveau Wrath est-il un imitateur ? Batman enquête avec l’aide de Nightwing. Wrath continue de s’en prendre à la police, mais également à son ancienne maîtresse, qui œuvre désormais pour le bien en compagnie de Leslie Thompson, une dame âgée qui avait aidé Bruce enfant lors de la mort de ses parents.
Wrath semble plus fort, plus déterminé que jamais. Le mystère entourant ses origines se dévoile petit à petit avant d’ultimes confrontations face aux justiciers masqués et au commissaire Gordon, qui cache lui aussi de lourds secrets.

Batman Wrath 2 DC[Critiques]
Ces deux histoires sont d’agréables découvertes pour ceux qui ne connaissent pas Wrath. L’idée est tellement simple mais efficace : le destin de deux hommes, dont les parents sont morts dans les mêmes circonstances, l’un choisit la voie du « bien », l’autre du « mal ». Les deux sont finalement liés mais en ayant un but différent.

Si le premier récit est relativement prévisible (on s’étonne d’ailleurs de la naïveté de certains personnages, comme Thompson ou Gordon à propos de la fameuse nuit du 26 juin et de la corrélation avec Bruce Wayne/Batman), le second est plus original, plus moderne aussi, évidemment, donc peut-être plus accessible. En effet, les dessins de 1984 ont pris un petit coup de vieux, les amateurs du côté vintage/old-school seront ravis, les autres sans doute un peu moins.

Batman Wrath 4Rien de transcendant dans le fond non plus, on espère surtout revoir cet ennemi dans des arcs plus longs (même si cela paraît peu plausible désormais). Le développement du personnage est bien effectué, il aurait mérité un traitement peut-être plus long, s’articulant sur une saga peut-être plus mystérieuse, moins avenante. Certains dialogues sont relativement pertinents, sur l’utilité de la violence, de la justice… Un côté déjà-vu forcément, mais qui pour l’époque faisait peut-être plus mouche que de nos jours.

Ça reste une bonne découverte, que l’ensemble des nouveaux fans ne connaissent peut-être pas. Le côté sombre de Gordon et le thème de l’ennemi miroir proposés dans deux récits complets pour 5,60€, ça ne se refuse pas de toute façon !

Batman Wrath 3 DC[À propos]
Publié en France dans DC Saga présente : Batman – Vendetta #01 (printemps 2014) le 28 mars 2014.

Le joueur qui me fait face.
Scénario : Mike W. Barr
Dessin : Michael Golden
Couleur : Adrienne Roy
Encrage : Mike Decarlo
Publication originale dans Batman Special #1 « Player on the other side » (juin 1984)

Les raisons de la colère.
Scénario : Tony Bedard
Dessin : Rags Morales
Couleur : I.L.L.
Encrage : Mark Farmer / Rodney Ramos
Publication originale dans Batman Confidential #13 à #16 : Wrath Child (mars à juin 2008)

Lettrage : Stephen Boschat (studio Makma)
Traduction : Xavier Hanart

Batman Wrath 2 Nightwing